Communiqués de presse

Recherche des communiqués de presse

Communiqués de presse 2021

Janvier | Février | Mars | Avril | Mai | Juin
Juillet | Août | Septembre | Octobre | Novembre | Décembre

Avril

10 avril 2021

L’UES enquête sur la décharge d’une arme à létalité atténuée par un agent de police à Scarborough

L’Unité des enquêtes spéciales de la province enquête sur les circonstances entourant la décharge d’une arme à projectiles en sachets par un agent de police sur un homme de 42 ans ce matin, à Scarborough.

9 avril 2021

Aucune accusation à porter en lien avec l’arrestation d’une femme à Peterborough

Le 5 octobre 2020, des agents du Service de police de Peterborough ont été envoyés dans le secteur du terminus de Go Bus sur la rue Simcoe. La police avait reçu un appel signalant qu’une femme était allongée sur la rampe d’accès à un stationnement souterrain. À leur arrivée, les agents ont trouvé la femme de 24 ans et il est vite devenu évident qu’elle avait des troubles de santé mentale. Après avoir déployé sans succès de nombreux efforts pour convaincre la femme de quitter cet endroit, les agents ont décidé de l’appréhender en vertu de la Loi sur la santé mentale. La femme a résisté, mais a finalement été appréhendée. Des ambulanciers paramédicaux sont arrivés sur les lieux et ont transporté la femme à l’hôpital, où on lui a diagnostiqué une fracture du bras droit. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire qu’un agent ait commis une infraction criminelle en lien avec l’arrestation et la blessure de la femme.

9 avril 2021

Aucun acte criminel en lien avec l’arrestation d’un homme à Mississauga : la force utilisée par l’agent était proportionnée à la situation

Le 6 novembre 2020, un homme de 57 ans a été grièvement blessé lors de son arrestation par des agents de la Police régionale de Peel. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire qu’un agent qui a participé à l’arrestation ait commis une infraction criminelle en lien avec l’arrestation et les blessures de l’homme.

8 avril 2021

Aucune accusation à porter en lien avec l’arrestation d’un homme dans un appartement à Toronto

Le 1er octobre 2020, un homme de 38 ans a été arrêté par des agents du Service de police de Toronto, puis emmené à l’hôpital où on lui a diagnostiqué des blessures graves à la tête. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire qu’un ou l’autre des agents qui ont participé à l’arrestation aient commis une infraction criminelle en lien avec l’arrestation et les blessures de l’homme.

8 avril 2021

Arrestation d’un adolescent à Thunder Bay : aucun motif d’accusation contre la police

Dans la nuit du 23 au 24 janvier 2021, deux agents du Service de police de Thunder Bay se sont rendus à une adresse d’Academy Drive à la suite d’appels au 9-1-1 de résidents signalant que quelqu’un donnait des coups de pied sur la porte pour tenter d’entrer dans l’immeuble. Les agents ont confronté un adolescent de 16 ans devant l’entrée et ont remarqué que la vitre de la porte était brisée. Peu après avoir admis avoir causé les dégâts, le jeune s’est enfui en courant. Un agent s’est lancé à sa poursuite. Lorsque l’agent a rattrapé le jeune et l’a agrippé, les deux ont glissé et sont tombés. Par la suite, le jeune a été conduit à l’hôpital où on lui a diagnostiqué une blessure grave. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire que l’agent ait commis une infraction criminelle en lien avec l’arrestation et la blessure de l’adolescent.

7 avril 2021

L’UES conclut qu’aucun agent n’a commis d’infraction criminelle en lien avec l’arrestation d’une femme et la mort de son nouveau-né quelques jours plus tard

Le 25 juin 2019, une femme a été plaquée à terre lors de son arrestation par des agents du Service de police du Grand Sudbury. Quatre jours plus tard, soit le 29 juin, la femme a accouché. À cause de sa naissance prématurée, le bébé est décédé environ une heure après avoir vu le jour. L’UES a ouvert une enquête en raison d’un lien possible entre la force utilisée contre la mère durant son arrestation et la mort de son enfant. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire qu’un agent ait commis une infraction criminelle en lien avec l’arrestation de la femme et le décès du nouveau-né.

7 avril 2021

Aucun motif de porter des accusations en lien avec un cas d’allégation d’agression sexuelle impliquant des agents du Service de police régional de Waterloo

Le 8 décembre 2020, le Service de police régional de Waterloo a contacté l’UES pour signaler qu’une femme qu’ils avaient placée sous garde le 29 novembre 2020 avait présenté des renseignements alléguant qu’elle avait été agressée sexuellement au poste de police après son arrestation. L’UES a ouvert une enquête et identifié deux agents en tant qu’agents impliqués aux fins de l’enquête. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire que l’un ou l’autre des agents impliqués ait commis une infraction criminelle en lien avec l’allégation.

7 avril 2021

L’UES enquête après que le corps d’un homme a été repêché dans une rivière à Wallaceburg

L’Unité des enquêtes spéciales de la province enquête sur les circonstances entourant le décès d’un homme de 29 ans à Wallaceburg.

7 avril 2021

L’UES enquête sur des décharges d’armes anti-émeutes ARWEN à Brantford

L’Unité des enquêtes spéciales de la province enquête sur les circonstances entourant les décharges d’armes ARWEN par la police à Brantford.

6 avril 2021

L’UES conclut à l’absence de motif de porter des accusations criminelles en lien avec le décès par balle d’Ejaz Choudry

Le 20 juin 2020, des agents de la Police régionale de Peel (PRP) se sont rendus à un immeuble d’appartements, à Malton, pour prêter assistance à des ambulanciers paramédicaux auprès d’Ejaz Choudry, 62 ans, qui était en détresse mentale. M. Choudry était armé d’un grand couteau de cuisine et s’est enfermé dans son appartement. Les agents ont tenté de négocier avec M. Choudry, mais M. Choudry a finalement cessé de répondre. Craignant que M. Choudry ait besoin d’une assistance médicale immédiate, trois membres de l’Unité d’intervention tactique de la PRP sont entrés de force dans le logement de M. Choudry, situé au deuxième étage, en passant par la porte du balcon. Par la suite, les éléments de preuve non réfutés établissent que M. Choudry s’est avancé vers les agents en tenant un grand couteau de cuisine. Les tentatives visant à arrêter M. Choudry à l’aide d’une arme à impulsions et d’une arme projetant des balles en caoutchouc ayant échoué, un agent a fait feu sur M. Choudry qui a succombé à ses blessures. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucune raison de porter des accusations criminelles dans cette affaire malgré la mort tragique de M. Choudry.  

6 avril 2021

L’UES enquête sur le décès d’un adolescent à Timmins

L’Unité des enquêtes spéciales de la province enquête sur les circonstances entourant le décès d’un adolescent de 16 ans survenu hier à Timmins.

6 avril 2021

L’UES enquête sur les décharges d’armes anti-émeute à Brantford

L’Unité des enquêtes spéciales de la province enquête sur les circonstances entourant les décharges d’armes ARWEN par la police à Brantford.

6 avril 2021

L’UES enquête sur un décès par balle dans le canton de Cramahe

L’Unité des enquêtes spéciales de la province enquête sur les circonstances entourant le décès par balle d’un homme de 43 ans survenu ce matin dans le canton de Cramahe.

5 avril 2021

Aucune accusation à porter en lien avec une collision survenue à Trenton après qu’un homme ait pris la fuite pour éviter un contrôle routier ponctuel

Le 4 décembre 2020, un homme de 35 ans au volant d’un véhicule utilitaire sport a fait un tonneau et a été grièvement blessé. Comme son véhicule s’était enfui pour éviter un contrôle ponctuel RIDE de la Police provinciale de l’Ontario quelques instants plus tôt, l’UES a été avisée et a ouvert une enquête. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire que l’agent qui effectuait le contrôle ait commis une infraction criminelle en lien avec les blessures de l’homme. 

5 avril 2021

L’UES enquête sur le décès d’un homme à Toronto

L’Unité des enquêtes spéciales de la province enquête sur les circonstances entourant le décès d’un homme de 56 ans survenu ce matin à Toronto.

4 avril 2021

L’UES enquête sur une fusillade impliquant la police à Ottawa

L’Unité des enquêtes spéciales de la province enquête sur les circonstances dans lesquelles un homme de 28 ans a subi des blessures graves à la suite d’une fusillade impliquant la police la nuit dernière, à Ottawa.

3 avril 2021

L’UES enquête sur une collision mortelle dans le canton d’Adjala–Tosorontio

L’Unité des enquêtes spéciales de la province enquête sur les circonstances entourant un accident de la route, survenu la nuit dernière dans le canton d’Adjala–Tosorontio, qui a fait un mort – un homme de 49 ans.

3 avril 2021

Aucune infraction criminelle en lien avec une arrestation à Sault Ste. Marie

Le 3 décembre 2020, un homme de 38 ans a été arrêté par des agents du Service de police de Sault Ste. Marie et a reçu par la suite un diagnostic de blessures graves. Comme il y avait une certaine possibilité que le plaignant ait subi ces blessures au cours de son arrestation, l’UES a été avisée de l’incident et a ouvert un dossier. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire qu’un des agents qui ont participé à l’arrestation ait commis une infraction criminelle en lien avec l’arrestation et les blessures de l’homme.

3 avril 2021

Aucun motif de porter des accusations contre un agent de Toronto qui a fait feu sur un homme armé d’une hachette

Dans l’après-midi du 3 décembre 2020, le Service de police de Toronto a reçu plusieurs appels au 9-1-1 signalant le comportement étrange et menaçant d’un homme. Des agents ont été envoyés dans le secteur du boulevard Lake Shore Ouest et de la rue Twenty Fourth. Un des agents a vu un homme qui marchait vers lui en tenant une hachette. L’agent lui a crié de laisser tomber la hachette, et l’homme a d’abord obéi. Cependant, l’homme a ramassé la hachette et s’est avancé vers l’agent. Lorsque l’homme a refusé de laisser tomber la hachette, l’agent a fait feu sur lui. L’homme, âgé de 30 ans, a été arrêté, puis conduit à l’hôpital pour y recevoir des soins. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire que l’agent ait commis une infraction criminelle en lien avec ce tir.

3 avril 2021

Aucune accusation à porter en lien avec l’arrestation d’un homme à Kitchener

Le 3 décembre 2020, un homme de 46 ans a été arrêté par des agents du Service de police régional de Waterloo et a reçu par la suite un diagnostic de blessure au visage. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire que les agents qui ont procédé à l’arrestation aient commis une infraction criminelle en lien avec la blessure de l’homme.

1 avril 2021

Aucune accusation à porter en lien avec une brève poursuite lancée par un policier avant la chute d’un motocycliste à Clarence-Rockland

Le 3 octobre 2020, un homme de 28 ans a subi une fracture de la clavicule gauche en tombant de sa moto à Clarence-Rockland. Comme il était poursuivi à ce moment-là par un agent de la Police provinciale de l’Ontario, l’UES a été avisée et a ouvert un dossier. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire que l’agent ait commis une infraction criminelle en lien avec la blessure de l’homme.

1 avril 2021

Aucun motif de porter une accusation contre un agent de la Police provinciale en lien avec la chute d’un homme d’un pont à Kitchener

Dans la soirée du 13 octobre 2020, un homme de 30 ans s’est blessé en tombant du pont de Highway 8 qui enjambe la rivière Grand à Kitchener. Comme il avait interagi avec un agent de la Police provinciale de l’Ontario avant sa chute, l’UES a été avisée et a ouvert un dossier. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire que l’agent ait commis une infraction criminelle en lien avec la chute de l’homme.

Mars

31 mars 2021

Aucune accusation à porter en lien avec une poursuite policière à Sarnia

Le 1er octobre 2020, une femme de 56 ans et un homme de 27 ans ont été blessés dans une collision à Sarnia. Comme leur véhicule était poursuivi par deux véhicules du Service de police de Sarnia à ce moment-là, l’UES a été avisée et a ouvert une enquête. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire que l’agent au volant du véhicule de police en tête de la poursuite ait commis une infraction criminelle en lien avec la collision.

31 mars 2021

L’UES met fin à une enquête à Belleville

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a mis fin à une enquête sur les circonstances de l’hospitalisation d’un homme de 34 ans le mois dernier à Belleville.

31 mars 2021

L’UES enquête sur une collision de motocyclette à Brantford

L’Unité des enquêtes spéciales de la province enquête sur les circonstances entourant une collision survenue ce matin à Brantford, dans laquelle un homme de 36 ans a été grièvement blessé.

30 mars 2021

Aucun motif de porter des accusations en lien avec une poursuite policière qui a précédé une collision à Strathroy-Caradoc

Le 14 octobre 2020, une femme de 59 ans a été grièvement blessée dans une collision. Comme le véhicule qui s’est écrasé contre sa voiture avait été poursuivi par un véhicule de patrouille du Service de police de Strathroy-Caradoc quelques instants avant la collision, l’UES a été avisée et a ouvert une enquête. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire que l’agent au volant du véhicule de patrouille ait commis une infraction criminelle en lien avec la collision et les blessures de la femme.

30 mars 2021

L’UES conclut qu’un agent de Windsor n’a pas commis d’infraction criminelle en lien avec l’arrestation et la blessure d’un homme

Le 2 décembre 2020, à Windsor, un homme de 39 ans a été impliqué dans une brève poursuite policière et dans deux collisions de véhicules. L’homme a été arrêté puis placé dans un véhicule de transport de prisonniers pour être conduit au centre de détention du service de police. En cours de route, l’homme a perdu connaissance et est tombé de la banquette. L’agent au volant du véhicule s’est arrêté sur le bas-côté, a vérifié comment l’homme se portait, et la décision a été prise de l’emmener à l’hôpital. À l’hôpital, l’homme a reçu un diagnostic d’une fracture par compression de la colonne vertébrale. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire qu’un agent ait commis une infraction criminelle en lien avec l’arrestation et la blessure de l’homme.

30 mars 2021

Un homme a reçu des soins adéquats pendant sa détention dans une cellule du Service de police de Sault Ste. Marie – aucune accusation à porter en lien avec son hospitalisation pour surdose de drogue

Le 14 décembre 2020, un homme de 32 ans est tombé en détresse médicale alors qu’il était dans une cellule du Service de police de Sault Ste. Marie. Il a été conduit à l’hôpital où il a passé du temps aux soins intensifs, apparemment à la suite d’une surdose de drogue. L’agent responsable des soins et du bien-être des détenus ce jour-là a été identifié comme étant l’agent impliqué aux fins de l’enquête de l’UES. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire que l’agent ait commis une infraction criminelle en lien avec la détention de l’homme.

29 mars 2021

Aucune accusation à porter en lien avec le décès d’un homme à Mississauga

Le 20 novembre 2019, un homme de 30 ans est entré en détresse médicale aiguë peu après avoir été arrêté par des agents de la Police régionale de Peel dans le jardin à l’arrière d’une maison de Mississauga. Des ambulanciers paramédicaux ont été appelés et ont tenté en vain de réanimer l’homme. Son décès a été prononcé à l’hôpital. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire qu’un agent ait commis une infraction criminelle en lien avec le décès de l’homme.

28 mars 2021

L’UES enquête après que des policiers ont fait feu sur un homme à Brampton

L’Unité des enquêtes spéciales de la province mène une enquête après que deux agents de la Police régionale de Peel (PRP) ont fait feu sur un homme tôt dans la matinée, à Brampton.

26 mars 2021

La blessure subie par un homme dans une cellule de police à Windsor était autoinfligée – l’UES met fin à l’enquête

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a mis fin à une enquête sur la blessure grave subie par un homme de 59 ans en août 2020, à Windsor. La blessure a été portée à l’attention de la police le 16 octobre 2020, qui, à son tour, en a avisé l’UES. Une enquête a été ouverte.

26 mars 2021

Aucun motif de porter des accusations en lien avec l’arrestation d’un homme à North Bay

Le 7 octobre 2020, un homme de 56 ans a subi une fracture à la cheville droite lors de son arrestation par un agent du Service de police de North Bay. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire que l’agent ait commis une infraction criminelle en lien avec l’arrestation et la blessure de l’homme.

26 mars 2021

Aucune accusation à porter en lien avec le décès d'un homme dans le comté d'Elgin

Le 1er septembre 2020, un homme de 55 ans a été découvert pendu dans le garage de sa maison, dans le comté d'Elgin. Comme des agents de la Police provinciale s’étaient rendus chez lui dans les jours précédant son décès et que c’était eux qui l’avaient trouvé dans le garage, l’UES a été avisée et a ouvert un dossier. Le directeur de l'Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu'il n'y avait aucun motif raisonnable de croire qu'un agent ait commis une infraction criminelle en lien avec le décès de l'homme.

26 mars 2021

Aucun motif de porter des accusations en lien avec une fusillade sur l’île Manitoulin qui a coûté la vie à un civil et à un agent de la Police provinciale de l’Ontario

Le 19 novembre 2020, Gary Brohman, 60 ans, est décédé dans un échange de coups de feu avec l’agent Marc Hovingh de la Police provinciale de l’Ontario. L’agent a aussi perdu la vie à la suite de cette fusillade. Malgré le fait que l’agent Hovingh a succombé à ses blessures, l’UES a ouvert une enquête, car l’incident comprenait un décès attribuable aux actes d’un agent de police. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire que l’agent Hovingh ait commis une infraction criminelle en lien avec le décès de M. Brohman.

26 mars 2021

L’UES enquête sur le décès d’un homme à Toronto

L’Unité des enquêtes spéciales de la province enquête sur les circonstances entourant le décès d’un homme de 37 ans survenu hier à Toronto.

25 mars 2021

Une femme se blesse en tombant de son vélo alors qu’elle fuyait la police à Cambridge – aucun motif d’accusation contre la police

Le 11 octobre 2020, une femme de 22 ans s’est fracturé le poignet droit alors qu’elle fuyait la police. Elle a subi cette blessure en tombant de son vélo aux alentours d’une passerelle qui enjambe la rivière Grand, à Cambridge. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du Service de police régional de Waterloo ait commis une infraction criminelle en lien avec la blessure de la femme.

24 mars 2021

L’UES met fin à une enquête à Barrie

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a mis fin à une enquête sur un incident survenu le mois dernier à Barrie et impliquant un homme de 24 ans.

24 mars 2021

Un homme s’est fracturé le pied en tombant de la banquette d’une cellule — l’UES met fin à une enquête à Peel

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a mis fin à une enquête sur la blessure grave subie le mois dernier par un homme de 38 ans alors qu’il était détenu au poste de la division 22 de la Police régionale de Peel.

24 mars 2021

Aucun motif d’accusation en lien avec le décès par balle d’un homme à Hamilton

Le 7 juillet 2020, deux agents du Service de police de Hamilton ont fait feu sur un homme de 42 ans qui a succombé à ses blessures plus tard à l’hôpital. Les agents qui ont fait feu ont été identifiés comme étant les agents impliqués aux fins de l’enquête de l’UES. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire que les agents impliqués aient commis une infraction criminelle en lien avec le décès de l’homme.

23 mars 2021

Aucune accusation à porter en lien avec la chute d’une adolescente depuis un pont à Hamilton

Le 29 décembre 2020, une adolescente de 17 ans a été grièvement blessée lorsqu’elle est tombée du pont d’étagement de l’avenue Ferguson Nord, à Hamilton. Comme des agents de police étaient présents sur le pont et avaient interagi avec elle juste avant sa chute, l’UES a été avisée et a ouvert un dossier. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire qu’un agent ait commis une infraction criminelle en lien avec la chute et les blessures de l’adolescente.

22 mars 2021

L’UES enquête après que des policiers ont déchargé une arme antiémeute et une arme à impulsions sur un homme à Brampton

L’Unité des enquêtes spéciales de la province enquête sur les circonstances entourant la blessure grave subie la nuit dernière par un homme de 53 ans à Brampton.

20 mars 2021

L’UES enquête sur la chute mortelle d’une femme depuis un pont à Sudbury

L’Unité des enquêtes spéciales de la province enquête sur les circonstances entourant la chute mortelle d’une femme de 53 ans survenue hier après-midi à Sudbury.

20 mars 2021

L’UES enquête sur le décès d’un homme à Orangeville

 L’Unité des enquêtes spéciales de la province enquête sur les circonstances entourant le décès d’un homme survenu ce matin à Orangeville.

19 mars 2021

Aucune accusation à porter en lien avec l’arrestation d’une femme à Hamilton

Le 7 décembre 2019, une femme de 56 ans a été appréhendée en vertu de la Loi sur la santé mentale par des agents du Service de police de Hamilton et conduite à l’hôpital. En août 2020, la femme a déposé une plainte auprès du Bureau du directeur indépendant de l’examen de la police, affirmant que les policiers lui avaient cassé le poignet gauche au cours de son arrestation. Cette affaire a été portée à l’attention de l’UES le 28 septembre 2020 et une enquête a été ouverte. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire qu’un agent ait commis une infraction criminelle en lien avec l’arrestation et la blessure de la femme.

18 mars 2021

Un homme s’est fracturé les talons après avoir sauté d’une fenêtre – l’UES met fin à une enquête à Blackstock

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a mis fin à une enquête sur les blessures graves subies au début du mois par un homme de 31 ans à Blackstock.

17 mars 2021

UES a publié son rapport couvrant la période de janvier à mars 2020

L’Unité des enquêtes spéciales (UES) a publié son rapport couvrant la période de janvier à mars 2020.

17 mars 2021

Aucune accusation à porter en lien avec l’arrestation d’un homme à Tamworth

Le 3 août 2020, un homme de 52 ans a été grièvement blessé lors de son arrestation par des agents de la Police provinciale de l’Ontario, à Tamworth. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire que les agents impliqués aient commis une infraction criminelle en lien avec l’arrestation et les blessures de l’homme.

17 mars 2021

Aucune accusation à porter contre un agent de police de Toronto qui a frappé à plusieurs reprises un homme qui essayait de s’emparer de son pistolet

Le 29 août 2020, un homme de 33 ans a subi une fracture du nez et de l’os orbitaire droit au cours d’une altercation qui a marqué son arrestation par des agents du Service de police de Toronto. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire qu’un agent ait commis une infraction criminelle en lien avec l’arrestation de l’homme.

16 mars 2021

Aucune accusation à porter en lien avec l’arrestation d’un homme à l’extérieur de l’Hôpital Memorial de Muskoka-Sud

Le 1er août 2020, des agents de la Police provinciale de l’Ontario se sont rendus à l’Hôpital Memorial de Muskoka-Sud où un employé avait appelé pour signaler qu’un homme en état d’ébriété venait de quitter le service d’urgence et endommageait des biens dans le stationnement. Les agents ont repéré la personne d’intérêt – un homme de 30 ans – et l’ont placé sous garde. Par la suite, l’homme a reçu un diagnostic de fractures de l’orbite droite et de l’os nasal. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire qu’un agent ait commis une infraction criminelle en lien avec l’arrestation et les blessures de l’homme.

16 mars 2021

Aucun motif d’accusation criminelle en lien avec la chute fatale d’un homme depuis un balcon à Toronto

Dans l’après-midi du 21 août 2020, un homme de 66 ans a fait une chute mortelle depuis son balcon, au 9e étage d’un immeuble, à Toronto. Comme des agents du Service de police de Toronto étaient présents sur le balcon au moment de l’incident, l’UES a été avisée et a ouvert une enquête. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire qu’un agent ait commis une infraction criminelle en lien avec le décès de l’homme.  

15 mars 2021

Aucun acte criminel de la part de la police en lien avec une collision impliquant plusieurs véhicules à Milton

Le 13 septembre 2020, un homme de 21 ans et une femme de 31 ans ont été grièvement blessés à Milton lorsque leurs véhicules sont entrés en collision. Quelques instants avant la collision, un agent du Service de police régional de Halton avait brièvement poursuivi le véhicule conduit par l’homme de 21 ans. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire que l’agent ait commis une infraction criminelle en lien avec la collision.

15 mars 2021

Aucune accusation à porter en lien avec le décès d’un homme à Fort Erie

Le 13 janvier 2021, des ambulanciers paramédicaux ont été envoyés à une résidence, à Fort Erie, où un résident – un homme de 61 ans – ressentait des douleurs et avait des étourdissements. L’homme a été placé dans l’ambulance, mais en raison de son extrême agitation, l’ambulance s’est arrêtée pour demander l’aide de la police. À son arrivée, un agent du Service de police régional de Niagara a décidé d’appréhender l’homme en vertu de la Loi sur la santé mentale. Avec l’aide d’un autre agent, il a menotté les bras de l’homme aux côtés de la civière. En route vers l’hôpital, l’état de l’homme s’est détérioré. Une fois à l’hôpital, l’homme a été rapidement confié aux soins du service des urgences. Il est décédé à l’hôpital plus tard dans la journée. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire qu’un agent ait commis une infraction criminelle en lien avec le décès de l’homme.  

11 mars 2021

Aucune accusation criminelle n’est justifiée en lien avec l’arrestation d’un homme à Penetanguishene

Le 11 novembre 2020, un homme de 76 ans a reçu un diagnostic de fractures d’une côte et d’une vertèbre après son arrestation par deux agents de la Police provinciale de l’Ontario, à Penetanguishene. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire qu’un ou l’autre des agents ait commis une infraction criminelle en lien avec l’arrestation et les blessures de l’homme.

10 mars 2021

Aucune accusation à porter en lien avec une collision entre un véhicule de police et un véhicule civil à Toronto

Dans la matinée du 13 avril 2020, des agents du Service de police de Toronto ont été envoyés dans le secteur de la station de métro Downsview Park où la présence d’une personne en possession d’un couteau venait d’être signalée. En route vers le lieu de l’appel, un véhicule de police, qui roulait vers l’ouest sur l’avenue Sheppard Ouest, s’est arrêté au feu rouge à l’intersection d’Allen Road et a brièvement attendu avant de s’engager dans l’intersection au feu rouge. Dans l’intersection, le véhicule de police est entré en collision avec un véhicule civil conduit par un homme de 63 ans. Les deux conducteurs ont été transportés à l’hôpital. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire que l’agent ait commis une infraction criminelle en lien avec la collision.

10 mars 2021

Aucun motif de déposer des accusations en lien avec le décès d’un homme dans une habitation à Vaughan

Le 8 juin 2020, un homme de 35 ans est décédé à son domicile à la suite de son arrestation par des agents de la Police régionale de York. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire qu’un agent ait commis une infraction criminelle en lien avec le décès de l’homme.

9 mars 2021

Aucune accusation à porter en lien avec les blessures par balle subies par un homme dans le terrain d’une station-service à Brampton

Le 30 juin 2020, un homme de 24 ans a été grièvement blessé à la suite de coups de feu tirés au cours de son arrestation par un agent de la Police régionale de Peel. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire que l’agent ait commis une infraction criminelle en lien avec les blessures de l’homme.

9 mars 2021

L’UES met fin à une enquête à Woodstock

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a mis fin à une enquête sur la blessure grave subie le mois dernier par un homme de 21 ans à Woodstock.

8 mars 2021

L’UES enquête sur une collision à Whitby impliquant un véhicule de police volé

L’Unité des enquêtes spéciales de la province enquête sur les circonstances entourant une collision, survenue hier à Whitby, qui a fait trois blessés graves.

8 mars 2021

Aucune accusation à porter en lien avec une collision à North York qui a fait deux blessés, dont un piéton

Le 20 août 2020, des agents du Service de police de Toronto effectuaient des contrôles de vitesse lorsqu’ils ont mesuré une Porsche Cayenne roulant à une vitesse excessive. Un agent a fait signe au conducteur de s’arrêter, mais au lieu d’obtempérer, le conducteur s’est éloigné en accélérant. Une poursuite a été lancée. À l’intersection de la rue Keele et de l’avenue Sheppard, la Porsche a heurté une fourgonnette qui, sous le choc, a heurté un autre véhicule. Un homme de 21 ans, qui était dans ce dernier véhicule, a été transporté à l’hôpital pour le traitement d’une blessure grave. Après avoir heurté le camion cube, la Porsche est montée sur un trottoir où elle a percuté un banc d’un abribus. Une femme de 23 ans qui attendait l’autobus a été frappée. Sous l’impact, elle a été grièvement blessée. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire qu’un agent de police ait commis une infraction criminelle en lien avec la collision.

5 mars 2021

L’UES met fin à une enquête à Huntsville : aucune blessure grave

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a mis fin à une enquête sur un incident survenu le mois dernier à Huntsville.

5 mars 2021

Aucune accusation à porter en lien avec la chute mortelle d’un homme sur l’autoroute 401 depuis un pont à Brockville

Le 25 juillet 2020, des agents du Service de police de Brockville tentaient de localiser Alberto Ayala-Guerrero, un homme de 56 ans recherché aux États-Unis pour le meurtre d’une femme et qu’on pensait se trouver dans la région. Peu après que les agents l’aient localisé sur le pont d’étagement de North Augusta Road sur l’autoroute 401, M. Ayala-Guerrero a escaladé le garde-corps. Malgré un agent de police qui lui criait de ne pas sauter et tentait de le saisir, M. Ayala-Guerrero a sauté sur l’autoroute en contrebas. Il a été transporté à l’hôpital où il est décédé. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire qu’un agent ait commis une infraction criminelle en lien avec le décès de M. Ayala-Guerrero.

5 mars 2021

Aucun acte criminel en lien avec l’arrestation d’un homme à Brampton

Le 13 octobre 2020, vers midi, la Police régionale de Peel a commencé à recevoir des appels au 9-1-1 signalant qu’un homme conduisait un véhicule de manière erratique à Brampton et semblait en détresse médicale. Lorsque le véhicule s’est immobilisé, des automobilistes, dont un agent du Service de police de Toronto qui n’était pas en service, ont tenté de faire sortir le conducteur, un homme de 31 ans, mais il a résisté. Un agent de la Police régionale de Peel est alors arrivé sur les lieux et a aidé à tirer l’homme hors du véhicule par la portière du côté passager. L’homme a continué de résister, mais les agents sont finalement parvenus à le maîtriser jusqu’à l’arrivée des ambulanciers paramédicaux. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire qu’un agent ait commis une infraction criminelle en lien avec la fracture d’une côte que l’homme a subi.

4 mars 2021

Aucune accusation à porter en lien avec des brûlures subies par un homme à Kincardine

Le 16 juin 2020, la Police provinciale de l’Ontario a reçu un appel au sujet d’un homme de 36 ans qui menaçait de se suicider. L’homme se trouvait dans une zone boisée isolée sur une route d’entretien à Kincardine. Le premier agent arrivé sur lieux a tenté d’engager une conversation avec l’homme. Environ 30 minutes plus tard, l’homme est entré dans sa fourgonnette, a fermé la portière et a mis le feu à l’essence du véhicule. Les pompiers, qui attendaient à proximité, sont parvenus à éteindre les flammes avec l’aide des agents de police. L’homme a été retiré de la camionnette et conduit à l’hôpital. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire qu’un agent ait commis une infraction criminelle en lien avec les blessures de l’homme.

4 mars 2021

Aucun acte criminel en lien avec une collision entre un véhicule de police et une camionnette dans le comté de Haldimand

Le 17 novembre 2020, une camionnette est entrée en collision avec une voiture de police dans le comté de Haldimand, causant de graves blessures à l’agent de police et au conducteur de la camionnette, un homme âgé de 30 ans. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire que l’agent ait commis une infraction criminelle en lien avec la collision.

4 mars 2021

Aucune accusation à porter contre la police en lien avec des coups de feu tirés contre un adolescent dans une banque à Mississauga

Le 26 novembre 2019, un adolescent de 16 ans a subi d’importantes blessures internes lorsqu’un agent de police, qui procédait à son arrestation dans une banque, à Mississauga, a fait feu sur lui. L’agent s’était rendu à la banque après la réception d’appels signalant un vol à main armée en train de se dérouler à l’intérieur. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire que l’agent ait commis une infraction criminelle en lien avec ce tir.

3 mars 2021

Aucune accusation à porter en lien avec la chute d’un homme depuis un pont à Brantford

Le 18 juillet 2020, un homme de 42 ans a été grièvement blessé à la suite d’une chute du pont de la rue Market à Brantford. Comme il était poursuivi par un agent du Service de police de Brantford, qui a en fait réussi à le saisir juste avant sa chute, l’UES a été avisée et a ouvert une enquête. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire que l’agent ait commis une infraction criminelle en lien avec les blessures de l’homme.

3 mars 2021

L’UES porte une accusation contre un agent de police de London en lien avec le décès d’une femme

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a des motifs raisonnables de croire qu’un agent du Service de police de London (SPL) a commis une infraction criminelle en lien avec le décès d’Amenda Bolt, 28 ans, en novembre 2019 à London. Le directeur Martino a donc fait déposer une accusation contre cet agent.  

2 mars 2021

Aucun acte criminel en lien avec une collision entre un véhicule de police et un vélo à Milton

Le 30 juin 2020, une femme de 44 ans qui roulait à vélo a été impliquée dans une collision avec un véhicule du Service de police régional de Halton à l’intersection de la rue Main Est et de Thompson Road, à Milton. La femme a été éjectée de son vélo et est tombée sur la chaussée. L’agent lui a prodigué les premiers soins jusqu’à l’arrivée des services médicaux d’urgence qui l’ont transportée à l’hôpital. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire que l’agent ait commis une infraction criminelle en lien avec la collision.

1 mars 2021

Aucune accusation à porter en lien avec les blessures subies par une femme lors de son arrestation à Rockwood

Le 19 septembre 2020, une femme de 28 ans a subi une fracture grave au bras droit lors de son arrestation par des agents de la Police provinciale de l’Ontario dans une résidence de Rockwood. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire qu’un agent ait commis une infraction criminelle en lien avec l’arrestation et la blessure de la femme.

1 mars 2021

Aucun acte criminel en lien avec la mort par noyade d’un homme à Clarence-Rockland

Dans l’après-midi du 25 août 2020, le corps d’un homme de 71 ans a été repêché dans la rivière des Outaouais, dans le secteur du parc du Moulin, à Clarence-Rockland. Comme l’homme était entré dans l’eau depuis un quai dans le parc, le 22 août 2020, juste après avoir été abordé par un agent de la Police provinciale de l’Ontario, l’UES a été avisée et a ouvert une enquête. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire que l’agent de police ait commis une infraction criminelle en lien avec le décès de l’homme.

1 mars 2021

Aucun motif d’accusation contre un agent de police en lien avec l’arrestation d’un homme à Barrie

Le 6 décembre 2020, des agents du Service de police de Barrie se sont rendus à un hôtel où une femme venait de signaler qu’elle avait été agressée par un homme dans une chambre. Les agents ont arrêté un homme de 35 ans et l’ont conduit au poste de police. Pendant son enregistrement au poste, l’homme est tombé en état de détresse médicale aiguë. Les agents lui ont administré les premiers soins en attendant l’arrivée des ambulanciers paramédicaux qui ont pris la relève des soins et ont transporté l’homme à l’hôpital. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire que l’agent qui a procédé à l’arrestation de l’homme ait commis une infraction criminelle en lien avec les troubles médicaux de l’homme.

Février

28 février 2021

L’UES enquête sur une collision mortelle à Roseneath

L’Unité des enquêtes spéciales de la province enquête sur les circonstances entourant une collision survenue la nuit dernière à Roseneath, dans laquelle un homme de 62 ans est décédé.

26 février 2021

Aucun acte criminel en lien avec l’arrestation d’un homme dans le comté de Peterborough

Le 26 mai 2020, des agents de la Police provinciale de l’Ontario ont intercepté un véhicule, dans le comté de Peterborough, dans le but d’arrêter l’un des occupants  – un homme de 39 ans – aux fins d’une enquête sur un vol. Au cours de l’arrestation, une lutte s’est ensuivie. L’homme a finalement été maîtrisé et conduit à l’hôpital où on lui a diagnostiqué une blessure grave. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire qu’un agent ait commis une infraction criminelle en lien avec l’arrestation et les blessures de l’homme.

26 février 2021

Aucun acte criminel commis par la police dans une affaire à Mississauga : l’agente était justifiée en faisant feu sur un homme qui avait commis plusieurs agressions

Dans la matinée du 2 mai 2020, des agents de la Police régionale de Peel se sont rendus à une adresse, à Mississauga, à la suite de rapports d’homicide dans le secteur. Les agents ont localisé la personne d’intérêt – un homme de 29 ans – dans une remise, dans l’arrière-cour d’une maison. Peu après que l’homme est sorti de la remise en brandissant un couteau couvert de sang, une agente de police a fait feu à trois reprises. L’homme a été touché. Il a été conduit à l’hôpital, de même que des personnes qu’il avait agressées. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire que l’agente de police ait commis une infraction criminelle en lien avec la fusillade.

26 février 2021

Aucune accusation à porter en lien avec le décès d’un homme à Petrolia

Le 26 octobre 2020, la Police provinciale de l’Ontario a reçu un appel au 9-1-1 au sujet d’un homme de 40 ans en détresse qui était en possession d’une arme à feu et menaçait de se suicider. Des agents se sont rendus au domicile de l’homme, à Petrolia, et l’ont finalement trouvé dans une grange. Il avait subi une blessure par balle à la tête. L’homme a été transporté à l’hôpital, mais a succombé à ses blessures le 1er novembre 2020. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire qu’un agent ait commis une infraction criminelle en lien avec la blessure par balle et le décès subséquent de l’homme.

26 février 2021

Les agents ont agi légalement à l’égard d’un homme à Waterloo – aucun motif de porter des accusations criminelles

Le 4 juillet 2020, un homme de 34 ans a reçu un diagnostic de fractures de l’os orbitaire gauche et du nez à la suite de son arrestation et de son placement sous garde par le Service de police régional de Waterloo. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire qu’un agent ait commis une infraction criminelle en lien avec l’arrestation et les blessures de l’homme.

26 février 2021

L’UES dépose une accusation contre un agent du Service de police de Durham en lien avec le décès d’un homme

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a des motifs raisonnables de croire qu’un agent du Service de police régional de Durham a commis une infraction criminelle en lien avec le décès d’un homme de 32 ans survenu en novembre 2019, à Oshawa. En conséquence, le directeur Martino a fait porter une accusation contre l’agent.  

26 février 2021

Mise à jour : l’homme blessé par balle à London a succombé à ses blessures

Le 22 février 2021, l’UES a ouvert une enquête à London. Ce jour-là, vers 10 h 30, des agents du Service de police de London se sont rendus au parc Greenway où la présence d’un homme de 24 ans en état de détresse avait été signalée. Peu après leur arrivée, les agents ont repéré l’homme; il était en possession d’une arme à feu. Les agents ont tenté de négocier avec lui. Peu après, il a subi une blessure par balle et a été transporté à l’hôpital. Le 23 février 2021, alors qu’il était encore à l’hôpital, l’homme a succombé à ses blessures. 

25 février 2021

Aucune accusation à porter contre la police en lien avec le décès d’un homme à Toronto

Le 21 mars 2020, un homme de 39 ans est décédé après que des ambulanciers paramédicaux, des pompiers et des agents de police se sont rendus à son domicile, à Toronto, en réponse à un appel pour urgence médicale. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du Service de police de Toronto ait commis une infraction criminelle en lien avec le décès de l’homme.

25 février 2021

L’UES porte une accusation de voies de fait contre des agents de police en lien avec une arrestation à Belleville

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a des motifs raisonnables de croire que deux agents du Service de police de Belleville (SPB) ont commis une infraction criminelle en lien avec l’arrestation d’un homme de 28 ans en septembre 2020. En conséquence, le directeur Martino a fait porter une accusation contre chacun de ces agents. 

25 février 2021

Aucun motif de porter des accusations criminelles en lien avec une collision à Windsor

Le 14 mars 2020, un véhicule civil et un véhicule de police sont entrés en collision à l’intersection de Tecumseh Road East et de Rose-Ville Garden Drive, à Windsor. Le conducteur du véhicule civil, âgé de 78 ans, a été conduit à l’hôpital où on lui a diagnostiqué trois côtes fracturées du côté gauche. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire que l’agent qui conduisait le véhicule de police ait commis une infraction criminelle en lien avec la collision et les blessures de l’homme.

24 février 2021

Aucune accusation à porter en lien avec les blessures subies par un motocycliste à Brampton

Le 21 juin 2020, un homme de 55 ans a été blessé dans un accident de moto à une intersection, à Brampton. Comme l’accident résultait d’une manœuvre effectuée par l’homme pour éviter une collision avec une voiture de police qui se trouvait à l’intersection, l’UES a ouvert une enquête. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire que l’agent au volant du véhicule de police ait commis une infraction criminelle en lien avec les blessures de l’homme.

24 février 2021

Aucun acte criminel en lien avec le décès d’un homme dans le canton de Tay

Dans la soirée du 20 mai 2020, un homme de 77 ans est décédé des suites d’un coup de feu qu’il s’est tiré dans la tête. Comme des agents de la Police provinciale de l’Ontario avaient répondu à un appel à sa résidence du canton de Tay et étaient présents lorsque le coup de feu a été tiré, l’UES a été avisée et a ouvert une enquête. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire qu’un agent ait commis une infraction criminelle en lien avec le décès de l’homme.

24 février 2021

Mise à jour : L’UES dévoile l’identité d’un homme tué hier par un coup de feu tiré par la police au centre-ville de Toronto

Conformément à sa politique relative à la divulgation de l’identité qui exige le consentement du plus proche parent, l’Unité des enquêtes spéciales est maintenant en mesure d’identifier Gedi Ali Gedi, 45 ans, comme étant l’homme tué par balle hier lors d’une interaction avec des agents du Service de police de Toronto dans un immeuble d’appartements du centre-ville. 

23 février 2021

Aucun acte criminel en lien avec l’arrestation d’un homme à Whitby

Le 2 octobre 2020, un homme de 43 ans s’est fracturé le bras gauche au cours de son appréhension par des agents du Service de police régional de Durham. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire qu’un agent de police ait commis une infraction criminelle en lien avec l’arrestation et la blessure de l’homme.

23 février 2021

Aucune accusation à porter dans un cas de surdose de drogue à Toronto : les agents responsables de la garde de l’homme se sont acquittés professionnellement de leurs fonctions tout au long de sa détention

Dans l’après-midi du 25 juillet 2020, un homme de 19 ans a été arrêté par des agents du Service de police de Toronto et emmené au poste de la division 52. Alors qu’il était en cellule, l’homme est tombé en détresse médicale aiguë. L’homme a fini par admettre avoir consommé de la drogue. On lui a prodigué les premiers soins puis on l’a conduit d’urgence à l’hôpital où il a été soigné pour une surdose massive de cocaïne. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire que l’un ou l’autre des agents qui ont procédé à l’arrestation ait commis une infraction criminelle en lien avec l’arrestation et les blessures de l’homme.

23 février 2021

L’UES enquête sur une fusillade mortelle impliquant la police au centre-ville de Toronto

L’Unité des enquêtes spéciales de la province enquête sur les circonstances entourant le décès par balle d’un homme de 45 ans survenu ce matin à Toronto.

22 février 2021

L’UES met fin à une enquête à Carlsbad Springs

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a mis fin à une enquête sur les blessures graves subies par un homme de 51 ans le mois dernier, à Carlsbad Springs.

22 février 2021

L’UES enquête sur les circonstances d’une blessure grave subie par un homme à London

L’Unité des enquêtes spéciales de la province enquête sur les circonstances entourant une blessure potentiellement mortelle subie aujourd’hui par un homme de 24 ans à London.

19 février 2021

Aucune accusation à porter en lien avec l’arrestation et la blessure d’un homme à Englehart

Le 23 juin 2020, un homme de 48 ans a été arrêté à Englehart par des agents de la Police provinciale de l’Ontario. L’homme a été emmené à l’hôpital où on lui a diagnostiqué une commotion. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire que l’un ou l’autre des agents qui ont procédé à l’arrestation ait commis une infraction criminelle en lien avec l’arrestation et la blessure de l’homme.

19 février 2021

Un véhicule poursuivi par la police s’est écrasé contre un muret en béton à Toronto – accusations criminelles non justifiées en lien avec les actes de la police

Le 14 août 2020, au petit matin, une femme de 24 ans a été grièvement blessée lorsque son véhicule s’est écrasé contre un muret en béton. Comme elle était poursuivie par des véhicules du Service de police de Toronto à ce moment-là, l’UES a été avisée et a ouvert une enquête. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire que l’agent au volant du véhicule de police en tête de la poursuite ait commis une infraction criminelle en lien avec la collision.

19 février 2021

L’UES invoque sa compétence en lien avec le décès d’un jeune enfant à Stratford

L’Unité des enquêtes spéciales de la province enquête sur les circonstances entourant le décès d’un enfant de dix-huit mois survenu cette semaine à Stratford.

18 février 2021

Un homme est décédé des suites de l’inhalation de fumée dans l’incendie d’un appartement à Toronto – aucune accusation à porter contre la police

Dans la soirée du 17 avril 2020, des agents du Service de police de Toronto se sont rendus à un appartement, au 12e étage d’un immeuble, et ont tenté de parler avec un homme de 32 ans qui s’était barricadé à l’intérieur et était en état de détresse. Après un certain temps, de la fumée a commencé à s’infiltrer dans le corridor par la porte de l’appartement et les agents se sont rendu compte qu’un feu avait été allumé. Malgré les efforts déployés pour sauver l’homme de l’appartement envahi par les flammes, l’homme est mort des suites de l’inhalation de fumée. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire qu’une infraction criminelle ait été commise en lien avec le décès de l’homme.

18 février 2021

Un cycliste a été mortellement blessé à King City après avoir été heurté par un véhicule que la police avait poursuivi avant la collision — l’UES conclut qu’aucune accusation n’est justifiée contre un agent de la Police régiona de York

Le 24 juillet 2020, alors qu’il faisait du vélo à King City, Daniel Bertini, 54 ans, a été mortellement blessé lorsqu’il a été heurté par un véhicule. Comme le véhicule avait été brièvement poursuivi par un agent de la Police régionale de York juste avant la collision, l’UES a été avisée et a ouvert une enquête. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire que l’agent ait commis une infraction criminelle en lien avec le décès de M. Bertini.

17 février 2021

L’UES met fin à une enquête à Hamilton

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a mis fin à une enquête sur un incident survenu en décembre dernier alors qu’un homme de 26 ans était en cellule dans un poste de police à Hamilton.

16 février 2021

Aucune accusation à porter en lien avec une collision survenue à Kingston à la suite d’une poursuite par la police

Dans la nuit du 25 au 26 octobre 2020, peu après minuit, une femme de 31 ans a subi des fractures à l’omoplate droite et à la jambe gauche lorsque son véhicule s’est écrasé dans le secteur de l’autoroute 401 et de Battersea Road, à Kingston. Comme des agents de la Police provinciale de l’Ontario l’avaient brièvement poursuivie peu avant la collision, l’UES a été avisée et a ouvert une enquête. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire qu’un agent impliqué dans la poursuite ait commis une infraction criminelle en lien avec la collision.

16 février 2021

Un ancien surintendant de la Police provinciale de l'Ontario accusé d'agression sexuelle en lien avec un incident survenu à Toronto

Le directeur de l'Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a fait porter une accusation contre un ancien surintendant de la Police provinciale de l'Ontario en lien avec un incident qui serait survenu en février 2014 à Toronto. 

12 février 2021

Aucune accusation à porter en lien avec la blessure subie par une femme en présence de la police à Waterloo

Le 2 juin 2020, des agents du Service de police régional de Waterloo ont conduit une femme de 41 ans en état d’ébriété d’un magasin à son domicile. Sur le palier devant son immeuble, la femme a fait un faux pas et est tombée sur la pelouse. Elle s’est fracturé le pied gauche. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire qu’un agent ait commis une infraction criminelle en lien avec la blessure de la femme.

12 février 2021

Aucun motif de porter des accusations en lien avec l’arrestation et la blessure d’un homme à Cambridge

Le 16 août 2020, des agents du Service de police régional de Waterloo ont arrêté un homme de 43 ans à Cambridge. Alors que les agents l’escortaient, l’homme s’est précipité en avant pour tenter de se libérer. Les agents l’ont plaqué à terre. Au poste de police, l’homme a commencé à se plaindre de douleur. Il a été conduit à l’hôpital où on lui a diagnostiqué une fracture à la clavicule droite. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire que l’un ou l’autre des agents qui ont participé à l’arrestation ait commis une infraction criminelle en lien avec l’arrestation et la blessure de l’homme.

12 février 2021

L’UES enquête sur le décès d’un homme à Mississauga

L’Unité des enquêtes spéciales de la province enquête sur les circonstances entourant le décès d’un homme de 18 ans qu’on avait conduit à l’hôpital le 9 février 2021 à Mississauga.

11 février 2021

Un homme était le seul responsable de sa chute au travers du toit d’une serre : l’UES met fin à une enquête à Hanover

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a mis fin à une enquête sur la blessure grave subie par un homme de 33 ans le mois derniermà Hanover.

11 février 2021

Aucune accusation à porter en lien avec l’hospitalisation d’une femme qui avait consommé de la drogue dans une cellule du poste de police de Kingston

Le 19 juillet 2020, vers 19 h, une femme de 48 ans a consommé des drogues illicites alors qu’elle était dans une cellule du quartier général du Service de police de Kingston. Elle a commencé à manifester les symptômes d’une surdose de drogue dans l’heure qui a suivi et a été conduite à l’hôpital. Après avoir passé un certain temps aux soins intensifs, la femme s’est rétablie et a reçu son congé de l’hôpital neuf jours plus tard. Comme la femme était sous la garde de la police au moment où elle a consommé la drogue, l’UES a été avisée et a ouvert une enquête. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire que l’agent qui était chargé de s’occuper des détenus ait commis une infraction criminelle en lien avec la période de détention de la femme.

11 février 2021

Mise à jour : la preuve indique que les décès du père et de son fils à Kawartha Lakes résultaient de coups de feu tirés par la police

Après avoir reçu et examiné des éléments de preuve médico-légaux supplémentaires relatifs à cette affaire, notamment les résultats de l’autopsie de l’enfant et les rapports du Centre des sciences judiciaires sur les analyses des taches de sang dans la camionnette, de la trajectoire des tirs qui ont frappé la camionnette ainsi que des armes à feu, des douilles de cartouches et des projectiles, l’UES est aujourd’hui en mesure de confirmer que la mort de l’enfant, le 26 novembre 2020, à Kawartha Lakes, résultait d’un tir par la police. 

10 février 2021

L’UES conclut à l’absence de motif de porter des accusations criminelles en lien avec des blessures par balle à Scarborough

Le 15 avril 2020, au petit matin, un homme de 43 ans a été blessé dans le corridor du quatrième étage de son immeuble à la suite d’un coup de feu tiré par un agent du Service de police de Toronto. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire que l’agent ait commis une infraction criminelle en lien avec ce tir.

10 février 2021

Aucune accusation à porter relativement à une arrestation à Tillbury

Le 25 juillet 2020, un homme de 49 ans a subi des fractures de côtes et une morsure de chien lors de son arrestation par des agents de la Police provinciale de l’Ontario, à Tilbury. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire qu’un des agents qui ont participé à l’arrestation ait commis une infraction criminelle en lien avec l’arrestation et les blessures de l’homme.   

10 février 2021

L’UES enquête sur une collision mortelle à Sarnia

L’Unité des enquêtes spéciales de la province enquête sur les circonstances entourant une collision survenue ce matin, à Sarnia, qui a fait un mort.

9 février 2021

L’UES met fin à une enquête après avoir déterminé qu’un homme s’était blessé en sautant du balcon d’un appartement du quatrième étage d’un immeuble

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a mis fin à une enquête sur un incident survenu en juin dernier à North York.

9 février 2021

Aucune accusation à porter contre un agent de police en lien avec le décès par balle d’un homme dans le stationnement d’un hôtel de Toronto

Le 30 avril 2020, un agent du Service de police de Toronto a fait feu sur un homme de 30 ans dans le stationnement d’un hôtel Best Western Plus. L’homme a succombé à ses blessures sur les lieux. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire que l’agent de police ait commis une infraction criminelle en lien avec le décès de l’homme.

8 février 2021

Un homme est mort à son domicile d’une blessure par balle qu’il s’est lui-même infligée – l’UES conclue qu’il n’y a pas de motif de porter des accusations

Le 10 mai 2020, un homme de 60 ans est décédé à son domicile, à North Bay, des suites d’une blessure par balle qu’il s’est lui-même infligée. Comme des agents du Service de police de North Bay s’étaient rendus à la résidence de l’homme pour vérifier son bien-être ce matin-là – et étaient peut-être présents près de la maison au moment où l’homme s’est tiré dessus – l’UES a mené une enquête. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire qu’un agent ait commis une infraction criminelle en lien avec le décès de l’homme.

8 février 2021

Aucune infraction criminelle en lien les blessures subies par un motocycliste à la suite d’une collision à Toronto

Dans l’après-midi du 24 juillet 2020, un agent du Service de police de Toronto effectuait des contrôles de vitesse lorsqu’il a chronométré une Chevrolet Malibu excédant la limite de vitesse de 50 km/h. L’agent s’est avancé sur la chaussée et a fait signe au conducteur de s’arrêter sur le bord de la route. La Malibu s’est immobilisée, ce qui a forcé la camionnette qui la suivait à freiner brusquement pour éviter de la percuter à l’arrière. Au même moment, un motocycliste, qui était derrière la camionnette, a tenté de la contourner sur la gauche pour éviter une collision. Toutefois, sa moto a heurté l’arrière de la camionnette et a été propulsée dans la voie de dépassement où une Mazda qui roulait vers l’est l’a heurtée. Le motocycliste – un homme de 48 ans – a été conduit à l’hôpital où on lui a diagnostiqué plusieurs fractures au visage et à la jambe droite. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire que l’agent ait commis une infraction criminelle en lien avec les blessures de l’homme.

8 février 2021

Aucune accusation à porter en lien avec l’arrestation d’un homme à Brampton

Le 23 août 2020, un homme de 47 ans a subi une fracture de la clavicule lors de son arrestation par des agents de la Police régionale de Peel, à Brampton. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire que l’un ou l’autre des agents qui ont participé à l’arrestation ait commis une infraction criminelle en lien avec l’arrestation et la blessure de l’homme.

8 février 2021

Mise à jour : Enquête de l’UES sur le décès par balle d’un homme à East Gwillimbury

L’Unité des enquêtes spéciales de la province poursuit son enquête sur les circonstances entourant le décès par balle d’un homme de 37 ans survenu samedi dernier dans une résidence d’East Gwillimbury. 

6 février 2021

L’UES enquête sur le décès par balle d’un homme à East Gwillimbury

L’Unité des enquêtes spéciales de la province enquête sur les circonstances entourant une interaction survenue aujourd’hui, à East Gwillimbury, à l’issue de laquelle deux agents de la Police régionale de York ont fait feu sur un homme de 37 ans.

5 février 2021

Aucune accusation à porter en lien avec une collision entre un véhicule de police et un véhicule civil à Toronto

Dans la matinée du 2 novembre 2020, une femme de 70 ans a subi une fracture de la main droite à la suite d’une collision de véhicules impliquant une voiture de police. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire que l’agent qui conduisait le véhicule de police ait commis une infraction criminelle en lien avec la blessure de la femme. Le dossier est donc clos. »

5 février 2021

Aucun motif d’accusation en lien avec l’arrestation d’un homme à Mississauga

Le 18 juillet 2020, un homme de 50 ans a été arrêté par des agents de la Police régionale de Peel à Mississauga. Au cours de son arrestation, l’homme a été grièvement blessé à la jambe droite. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire qu’un agent ait commis une infraction criminelle en lien avec l’arrestation et les blessures de l’homme.  

5 février 2021

L’UES porte une accusation de voies de fait contre un agent de police en lien avec une arrestation à Brockville

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a des motifs raisonnables de croire qu’un agent du Service de police de Brockville (SPB) a commis une infraction criminelle lors de l’arrestation d’un homme de 31 ans en juillet 2020. Le directeur Martino a donc fait déposer une accusation contre cet agent.  

4 février 2021

Un véhicule de police heurte un piéton à Brampton – l’UES ouvre une enquête

L’Unité des enquêtes spéciales de la province enquête sur les circonstances entourant les blessures graves subies la nuit dernière à Brampton par un homme de 39 ans lorsqu’il a été frappé par un véhicule de police.

4 février 2021

Aucune accusation à porter en lien avec l’arrestation d’un homme à Stratford

Le 27 juin 2015, un homme de 23 ans a été arrêté par deux agents du Service de police de Stratford. Le lendemain, son médecin lui a diagnostiqué une légère commotion cérébrale. Le 7 juillet 2020, la famille de l’homme a contacté l’UES pour signaler que la blessure de l’homme résultait du recours à la force par les agents lors de son arrestation cinq ans auparavant. À la suite de l’enquête, le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire que l’un ou l’autre des agents qui ont procédé à l’arrestation ait commis une infraction criminelle en lien avec l’arrestation et la blessure de l’homme.

4 février 2021

Mise à jour : l’UES divulgue l’identité de l’homme décédé à London

Conformément à sa politique relative à la divulgation de l’identité qui exige le consentement du plus proche parent, l’Unité des enquêtes spéciales est maintenant en mesure d’identifier Fabian Hart, de London, comme étant l’homme décédé le 2 février 2021, à London. 

3 février 2021

L’UES enquête après qu’un agent a déchargé un fusil à projectiles moins mortels sur un homme à Toronto

L’Unité des enquêtes spéciales de la province enquête sur les circonstances entourant une interaction entre des agents de police et un homme de 18 ans, survenue au petit matin à Toronto.

2 février 2021

Aucun motif d’accusation en lien avec une collision qui a fait deux blessés à Toronto

Le 14 juin 2020, une femme de 52 ans et sa fille de 21 ans étaient arrêtées à un feu rouge, à Toronto, lorsque qu’un véhicule utilitaire sport (VUS) a percuté l’arrière de leur Ford Escape. Les deux femmes ont été grièvement blessées. Comme le conducteur du VUS était poursuivi par un véhicule de police à ce moment-là, l’UES a ouvert une enquête. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire que l’agent ait commis une infraction criminelle en lien avec cet incident.

2 février 2021

Aucun motif d’accusation criminelle en lien avec une collision entre un vélo de police et une moto à Windsor

Le 19 août 2020, un agent du Service de police de Windsor circulait à vélo lorsqu’il est entré en collision avec une moto conduite par un homme de 64 ans. Les deux hommes ont été éjectés de leurs véhicules. Le motocycliste a été transporté à l’hôpital où il aurait reçu un diagnostic de fractures au visage et d’hémorragie cérébrale. L’agent a subi une fracture complexe nécessitant une intervention chirurgicale. Même si l’agent semble être le principal responsable de la collision, le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que cet agent ait commis une infraction criminelle en lien avec la collision.

2 février 2021

Mise à jour : une femme impliquée dans la collision de plusieurs véhicules le 1er janvier à Toronto a succombé à ses blessures

Le 1er janvier 2021, un véhicule utilitaire sport Mercedes-Benz sur lequel la police enquêtait a été impliqué dans une collision avec d’autres véhicules à l’intersection de la rue Keele Street et de l’avenue Sheppard Ouest. À la suite de la collision, le conducteur de 23 ans de la Mercedes-Benz et la conductrice de 67 ans d’une Honda CRV ont été conduits à l’hôpital. Le 30 janvier 2021, la femme de 67 ans a succombé à ses blessures à l’hôpital.

2 février 2021

L’UES enquête sur le décès d’un homme à London

L’Unité des enquêtes spéciales de la province enquête sur les circonstances entourant le décès d’un homme de 34 ans survenu ce matin à London.

1 février 2021

L’UES met fin à une enquête à Bracebridge

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a mis fin à une enquête sur une interaction, survenue en octobre dernier à Bracebridge, entre des agents de la Police provinciale de l’Ontario et une femme de 43 ans. L’UES a été avisée de l’incident le 11 décembre 2020.

1 février 2021

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a mis fin à une enquête sur la blessure grave subie en décembre dernier par une femme de 25 ans alors qu’elle était dans une cellule d’un poste de police à Little Current.

1 février 2021

L’UES enquête sur la chute mortelle d’une femme à Oshawa

L’Unité des enquêtes spéciales de la province enquête sur les circonstances entourant le décès d’une femme de 24 ans survenu cet après-midi à Oshawa.

Janvier

29 janvier 2021

L’UES met fin à une enquête à Rockland

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a mis fin à une enquête sur un incident survenu en octobre dernier au cours duquel un homme de 53 ans a été blessé.

28 janvier 2021

L’UES ne trouve aucune raison de porter une accusation contre le maître-chien d’un chien de police pour des blessures par morsure subies par un homme lors de son arrestation à Odessa

Le 2 juin 2020, un homme de 30 ans a subi des blessures graves à la jambe gauche lorsqu’il a été mordu par un chien policier au cours de son arrestation à Odessa. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire que le maître-chien ait commis une infraction criminelle en lien avec l’arrestation et les blessures de l’homme.

28 janvier 2021

Aucune accusation à porter relativement au décès par balle d’un homme à Temiskaming Shores

Dans la soirée du 9 avril 2020, un particulier a appelé le 9-1-1, depuis une résidence de Temiskaming Shores, pour signaler une introduction par effraction par un homme en possession d’une arme à feu et une possible prise d’otage. En entrant dans la maison, les agents ont entendu des cris provenant du deuxième étage. Un agent a ordonné à voix haute que tout le monde descende immédiatement. Un homme de 42 ans a alors surgi en haut de l’escalier et commencé à descendre en tenant ce qui semblait être une arme de poing. Les agents ont ordonné à l’homme de s’arrêter, mais comme l’homme continuait de descendre avec son arme pointée sur l’un d’eux, deux agents ont fait feu. L’homme a été touché. Il a été transporté à l’hôpital, où son décès a été prononcé. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire qu’un agent ait commis une infraction criminelle en lien avec le décès de l’homme.  

27 janvier 2021

Aucune accusation à porter en lien avec l'arrestation d'un adolescent à Leamington et son hospitalisation subséquente

Le 6 mai 2020, un jeune de 17 ans, qui était sous garde au détachement de Leamington de la Police provinciale de l'Ontario, a été conduit à l'hôpital pour le traitement d'une surdose apparente de drogue. L'agent qui avait précédemment arrêté l'adolescent et l'avait placé en cellule a été identifié comme étant l'agent impliqué aux fins de l'enquête de l'UES. Le directeur de l'Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu'il n'y avait aucun motif raisonnable de croire que cet agent ait commis une infraction criminelle en lien avec l'arrestation du jeune homme et son admission subséquente à l'hôpital.

27 janvier 2021

Aucun motif d’accusation en lien avec l’arrestation d’une femme à Midland

Le 25 septembre 2020, une femme de 32 ans a été arrêtée à Midland par un agent de la Police provinciale de l’Ontario et placée sous garde. Le lendemain, la femme a communiqué avec la Police provinciale pour signaler qu’elle avait subi une fracture au bras droit au cours de son arrestation. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire que l’agent qui a procédé à l’arrestation de la femme ait commis une infraction criminelle en lien avec cette arrestation.

26 janvier 2021

Aucun motif d’accusation en lien avec les blessures subies par un homme qui tentait d’échapper à la police à London

Le 1er octobre 2020, un homme de 23 ans a subi des fractures et une luxation des os du pied gauche en tentant d’échapper à la police dans le secteur du centre commercial White Oaks, à London. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire qu’un agent ait commis une infraction criminelle en lien avec les blessures de l’homme.

25 janvier 2021

Aucune accusation à déposer relativement au décès d’un homme à Alfred

Le 11 février 2020, un shérif s’est rendu à une maison, à Alfred, pour faire exécuter un avis d’expulsion. Quand le propriétaire – un homme de 50 ans – a dit qu’il n’avait pas l’intention de sortir de chez lui, le shérif a contacté la Police provinciale de l’Ontario pour obtenir de l’aide. Un agent a parlé à l’homme et ce dernier a expliqué qu’il avait plusieurs armes à feu dans la maison. En conséquence, il a été décidé de mettre en place un périmètre de sécurité autour de la propriété. Vers 12 h 30, l’homme a été vu en train d’ouvrir une fenêtre de façade puis fermer les stores de cette fenêtre. Quelques minutes plus tard, on a vu des flammes dans la maison et de la fumée s’échapper de la fenêtre. L’homme a été découvert sans vie au sous-sol de la maison. Il s’était tiré une balle dans la tête. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire qu’un agent ait commis une infraction criminelle en lien avec le décès de l’homme.

25 janvier 2021

Aucun acte criminel en lien avec l’appréhension d’un homme à Brampton

Le 1er juillet 2020, des agents de la Police régionale de Peel ont été envoyés à une adresse, à Brampton, pour vérifier le bien-être d’un homme de 32 ans. Lorsqu’un agent a décidé de l’appréhender en vertu de la Loi sur la santé mentale, l’homme – qui a admis être en détresse mentale et avoir besoin de ses médicaments – s’est rendu pacifiquement. Cependant, alors que les agents l’escortait dans les escaliers, l’homme a commencé à résister à son arrestation. Les agents l’ont plaqué à terre et ont tenté de le maintenir en place en attendant l’arrivée d’une ambulance. Des ambulanciers paramédicaux sont arrivés sur les lieux, ont administré un sédatif à l’homme et l’ont transporté à l’hôpital où on lui a diagnostiqué une fracture à la cheville. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire qu’un agent ait commis une infraction criminelle en lien avec la blessure de l’homme.

25 janvier 2021

L’UES enquête sur une collision à Hamilton

L’Unité des enquêtes spéciales de la province enquête sur les circonstances entourant une collision survenue la nuit dernière, à Hamilton, dans laquelle un homme de 44 ans a été grièvement blessé.

24 janvier 2021

L’UES enquête sur le décès d’un homme à Sault Ste. Marie

L’Unité des enquêtes spéciales de la province enquête sur les circonstances entourant le décès d’un homme de 30 ans survenu hier soir à Sault Ste. Marie.

22 janvier 2021

L’UES met fin à une enquête à Guelph : l’admission d’une femme aux soins intensifs résultait d’une surdose de drogue

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a mis fin à une enquête sur un incident survenu le mois dernier à Guelph.

22 janvier 2021

L’UES met fin à une enquête à Trenton : l’homme était seul responsable de sa blessure

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a mis fin à une enquête sur la blessure grave subie par un homme de 27 ans au début du mois, à Trenton.

22 janvier 2021

Chute d’un homme du balcon d’un appartement à London : aucun motif d’accusation contre la police

Le 24 septembre 2020, un homme de 21 ans a appelé la police pour demander qu’on fasse sortir un autre homme de son appartement. Deux agents du Service de police de London se sont rendus chez lui et ont arrêté l’homme sans incident en vertu d’un mandat. Alors que les agents sortaient de l’immeuble en escortant l’homme, ils ont appris que quelqu’un venait de sauter du balcon d’un appartement. L’un des agents s’est rendu sur les lieux de la chute pour aider la personne qui avait sauté, qui s’est avérée être l’homme de 21 ans qui avait appelé la police. L’homme a été transporté à l’hôpital où on lui a diagnostiqué des fractures au bassin. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire qu’un agent ait commis une infraction criminelle en lien avec les blessures de l’homme.

21 janvier 2021

Aucun acte criminel en lien avec une collision survenue après une poursuite policière à Marathon

Le 16 octobre 2020, un homme de 47 ans a subi une fracture à une côte gauche lors d’un accident de la route au nord de Marathon. Étant donné qu’un agent de la Police provinciale de l’Ontario avait brièvement poursuivi le véhicule dans lequel se trouvait l’homme peu avant la collision, l’UES a été avisée et a ouvert une enquête. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire que l’agent de police ait commis une infraction criminelle en lien avec la collision.

21 janvier 2021

Aucun motif de porter des accusations en lien avec une arrestation à Bracebridge

Le 23 juin 2020, un homme de 56 ans a été arrêté par des agents de la Police provinciale de l’Ontario à Bracebridge. Quelques semaines plus tard, on lui a diagnostiqué plusieurs fractures de côtes sans déplacement ou avec un déplacement minimal. Comme ses blessures n’étaient pas nouvelles au moment où elles ont été diagnostiquées, certains éléments de preuve suggéraient qu’elles étaient le résultat de la force infligée à l’homme lors de son arrestation quelques semaines auparavant. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire qu’un agent de police ait commis une infraction criminelle en lien avec les blessures de l’homme.

21 janvier 2021

Aucun motif d’accusation en lien avec une collision à Burlington

Au petit matin du 13 juin 2020, un homme de 29 ans s’est luxé la hanche gauche et s’est fracturé le fémur gauche dans une collision. Comme le véhicule où se trouvait l’homme était poursuivi par un agent du Service de police régional de Halton au moment de l’accident, l’UES a été avisée et a ouvert une enquête. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire que l’agent ait commis une infraction criminelle en lien avec les blessures de l’homme.

20 janvier 2021

L’UES enquête sur le décès d’un homme à Ottawa

L’Unité des enquêtes spéciales de la province enquête sur les circonstances entourant le décès d’un homme de 49 ans survenu la nuit dernière à Ottawa.

20 janvier 2021

L’UES porte une accusation de voies de fait contre un agent de police en lien avec un incident survenu à Orillia

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a des motifs raisonnables de croire qu’un agent de la Police provinciale de l’Ontario a commis une infraction criminelle lors de son interaction avec une femme de 43 ans en septembre 2019. Le directeur Martino a donc fait déposer une accusation contre cet agent. Le 15 avril 2020, un civil a porté cette affaire à l’attention de l’UES. 

20 janvier 2021

Aucun motif raisonnable de porter des accusations criminelles contre un agent de la Police régionale de Peel en lien avec le décès par balle de Jamal Francique

Le 7 janvier 2020, Jamal Francique a été atteint par un coup de feu tiré par un agent de la Police régionale de Peel (PRP) au cours de son arrestation à Mississauga. M. Francique a été transporté à l’hôpital où il a été maintenu en vie jusqu’à ce que son décès soit constaté le 10 janvier 2020. L’UES a été avisée et a ouvert une enquête.  

Après avoir examiné les éléments de preuve, le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif de porter des accusations contre l’agent malgré le décès de M. Francique. Le dossier est donc clos.

19 janvier 2021

L’UES met fin à une enquête à Hanover

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a mis fin à une enquête sur l’arrestation d’un homme de 42 ans survenue en octobre 2020.

15 janvier 2021

L’UES enquête sur le décès d’un homme à Fort Erie

L’Unité des enquêtes spéciales de la province enquête sur les circonstances entourant le décès d’un homme de 61 ans survenu cette semaine à Fort Erie.

15 janvier 2021

L’UES met fin à une enquête sur une blessure à Collingwood : l’homme s’est blessé en tombant de la fenêtre de la chambre d’un appartement

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a mis fin à une enquête sur la blessure grave subie le mois dernier par un homme de 42 ans à Collingwood.

15 janvier 2021

Aucune accusation à porter en lien avec l’arrestation d’un homme à Hamilton

Aux premières heures du 24 septembre 2020, des agents de police ont surpris un homme de 54 ans et deux autres hommes en train de sortir d’un magasin Signature Vape qu’ils venaient de cambrioler. Une fois l’arrestation par la police terminée, il a été constaté que le plaignant avait plusieurs fractures au pied gauche. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire qu’un agent de police ait commis une infraction criminelle en lien avec l’arrestation et la blessure de l’homme.

15 janvier 2021

Mise à jour concernant l’enquête de Kawartha Lakes

L’enquête de l’UES sur les circonstances d’un incident ayant entraîné la mort d’un jeune garçon d’un an et de son père de 33 ans se poursuit. Les deux ont été blessés par balle le 26 novembre 2020 dans la ville de Kawartha Lakes au cours d’une interaction entre le père et des agents de la Police provinciale de l’Ontario. Le décès du jeune enfant a été déclaré les lieux; le père a succombé à ses blessures près d’une semaine plus tard. 

14 janvier 2021

L’UES met fin à une enquête à Peterborough

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a mis fin à une enquête sur un incident qui serait survenu en octobre 2020.

14 janvier 2021

SIU Investigating After Police Officer Shoots Man in Scarborough

The province’s Special Investigations Unit is investigating the circumstances surrounding a police-involved shooting tonight in Scarborough.

13 janvier 2021

L’UES met fin à une enquête sur l’appréhension d’une femme à Whitby

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a mis fin à une enquête sur l’appréhension d’une femme de 35 ans à Whitby en juin 2018. Le 3 décembre 2020, la femme a contacté l’UES pour signaler qu’elle avait subi une blessure à l’épaule au cours de son appréhension.

13 janvier 2021

L’UES met fin à son enquête sur une arrestation à Caledonia

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a mis fin à une enquête sur l’arrestation d’un homme de 62 ans survenue le mois dernier à Caledonia. 

12 janvier 2021

Aucune infraction criminelle en lien avec l’accident d’un VTT à Beaverton

Au petit matin du 27 septembre 2020, deux agents du Service de police régional de Durham, qui enquêtaient sur des rapports d’activités suspectes d’un véhicule sur la rue Simcoe, à Beaverton, ont interagi avec un homme qui conduisait un véhicule tout-terrain (VTT). Le VTT s’est écrasé, et l’homme a subi des fractures à l’omoplate et à quatre côtes gauches. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire que les agents aient commis une infraction criminelle en lien avec cet incident.

11 janvier 2021

L’UES ne trouve aucun motif de porter des accusations criminelles en lien avec une collision à Brant

Le 27 juin 2020, un homme de 36 ans s’est fracturé le bras gauche lorsqu’il a perdu le contrôle de son véhicule qui s’est écrasé dans un fossé, à Brant. Comme le véhicule de l’homme était poursuivi par un agent de la Police provinciale de l’Ontario avant la collision, l’UES a été avisée et a ouvert une enquête. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire que l’agent ait commis une infraction criminelle en lien avec cet incident.

7 janvier 2021

L’UES met fin à son enquête sur la surdose de drogue d’un homme dans une cellule du poste de police de Barrie

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a mis fin à une enquête sur la blessure grave subie par un homme de 44 ans en décembre dernier à Barrie. 

6 janvier 2021

Mise à jour : l’UES révèle l’identité d’un homme tué par balle à Niagara-on-the-Lake

Conformément à sa politique relative à la divulgation de l’identité qui exige le consentement du plus proche parent, l’Unité des enquêtes spéciales est maintenant en mesure d’identifier Martin Gordyn, 27 ans, de la région du Niagara, comme étant l’homme tué par balle hier lors d’une interaction avec des agents de police à Niagara-on-the-Lake.

5 janvier 2021

Un adolescent s’est blessé en sautant d’un balcon à Yarker — l’UES met fin à son enquête sur l’incident

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a mis fin à une enquête sur la blessure grave subie par un adolescent de 16 ans en novembre dernier à Yarker. 

5 janvier 2021

L’UES enquête sur un tir mortel par un policier à Niagara-on-the-Lake

L’Unité des enquêtes spéciales de la province enquête sur les circonstances entourant le décès par balle d’un homme survenu cet après-midi à Niagara-on-the-Lake.

2 janvier 2021

L’UES enquête sur le décès d’un homme à Ottawa

L’Unité des enquêtes spéciales de la province enquête sur les circonstances entourant le décès d’un homme survenu aujourd’hui à Ottawa.

1 janvier 2021

L’UES enquête sur une collision impliquant plusieurs véhicules à Toronto

L’Unité des enquêtes spéciales de la province enquête sur les circonstances entourant une collision survenue aujourd’hui, à Toronto, qui a fait deux blessés graves.